04.67.35.93.49 / 04.67.31.57.24 contact@littoralsante.fr
Sélectionner une page

Littoral Santé

Incontinence

Changes complets

Culottes absorbantes

Protections anatomiques

Protections droites

Qu’est-ce-que l’incontinence?

Définition et généralités

L’incontinence reste un sujet tabou bien que très fréquent. Près de 4 millions de personnes sont concernées par ces troubles. Cela concerne 1 femme sur 5, 1 homme sur 10 et 1 enfant sur 10. Ce symptôme touche les personnes dans leur intimité et les répercutions dans la vie sociale et professionnelle sont nombreuses. L’abondance des fuites peut être très variable d’une personne à l’autre, allant de quelques gouttes à plusieurs centaines de ml.

Les troubles de la continence urinaires représente l’ensemble des fuites urinaire durvenant de manière involontaire ou incontrôlé.

Elle n’est pas la même en fonction de l »âge et du sexe du patient. Le volume d’urine lors d’une perte involontaire varie d’une personne à l’autre.

Elle se définie comme une gêne due à laperte involontaire d’urine. Ce n’est pas une maladie mais un symptôme.

L’incontinence est donc un symptôme médical caractérisé par une perte involontaire d’urine ou de selles, se produisant en dehors du contrôle conscient de l’individu. C’est un trouble multifactoriel, influencé par des éléments anatomiques, neurologiques et physiologiques.
Elle peut affecter n’importe qui et peut provenir de causes diverses. Ce n’est pas une maladie mais un symptôme.

L’incontinence se caractérise sous pllusieurs formes. Cela va de de la fuite occasionnelle jusqu’à la vidange complète de la vessie ou des intestins. Un disfonctionnement de vessie ou du muscle du sphincter suite à des troubles physiques ou cognitifs provoquent des fuites involontaires d’urine ou de selles.

Selon la cause et/ou le type de fuites, plusieurs traitements et mesures préventives peuvent être envisagés.

L’incontinence se manifeste chez les femmes, les hommes et les enfants. On parle d’incontinence lorsqu’une personne est victime d’une perte involontaire d’urine au moins deux fois dans un mois.

Différents types

Incontinence urinaire

    • D’effort : Provoquée par une pression intra-abdominale accrue, souvent liée à une faiblesse des muscles sphinctériens de l’urètre. Elle touche jusqu’à 1 femme sur 2 et survient lors d’une toux, du port d’une charge…
    • Par impériosité ou urgenterie (IUU) : Associée à une vessie hyperactive où les contractions vésicales sont souvent imprévisibles difficiles à retenir et contrôler. Elle représente 20 % des cas !
      • De stress : Elle est souvent liée aux suites opératoires gynécologiques et/ou urologiques.
      • Par trop-plein : C’est la forme la plus fréquente chez l’homme. Elle est due à une perturbation de la fonction d’évacuation de la vessie due généralement à une augmentation du volume de la prostate.
      • Mixte : Présence simultanée des symptômes d’effort et par impériosité.
      • Fonctionnelle : Liée à des problèmes non urologiques, tels que la démence ou la mobilité réduite, empêchant d’atteindre les toilettes à temps.

    Incontinence fécale

    Elle est associée à une incontinence urinaire dans 25% des cas chez les personnes âgées.

    Elle relève d’une altération de la sensation rectale, d’une faiblesse du sphincter anal, ou d’une anomalie de la motilité intestinale.

    Qu’est-ce-qui provoque l’incontinence ?

    L’incontinence peut provenir de plusieurs origines. L’origine la plus répandue est la faiblesse des muscles du plancher pelvien. Dans ce cas, la pression exercée sur la vessie devient trop forte provoquant une perte d’urine (en petites quantités) durant un effort physique plus ou moins important.

    Causes médicales principales :

    • Changements physiologiques : L’accouchement par voie vaginale peut étirer et affaiblir les muscles du plancher pelvien.
    • Troubles neurologiques : Des affections comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, ou des lésions de la moelle épinière peuvent altérer la signalisation nerveuse impliquée dans la continence.
    • Interventions chirurgicales : Certaines opérations, comme la prostatectomie, peuvent affecter les mécanismes de continence.
    • Médicaments : Certains médicaments, tels que les antihypertenseurs, les sédatifs ou les diurétiques, peuvent augmenter le risque d’incontinence.
    • Infections : Les infections urinaires peuvent irriter la vessie, causant une incontinence par impériosité.

    L’incontinence peut  être  temporaire ou permanente selon certains fcateurs :

    Les FACTEURS TEMPORAIRES d’une incontinence urinaire incluent :

      • Le mode de vie : sédentarité, surpoids, fumer excessivement, grande consommation d’alcool. Le mode vie a une influencesur les symtomes.
      • Certains médicaments comme les hypotenseurs, les décontractants musculaires, les sédatifs ou les médicaments contre les maladies cardiaques.
      • Les troubles intestinaux comme une constipation provoquent une hyperactivité de la vessie.

    Les FACTEURS PERMANENTS d’une incontinence urinaire incluent :

      • Le vieillissement
      • Les lésions des muscles du plancher pelvien
      • Une prostate anormale
      • Les maladies chroniques comme le diabète, Alzheimer, Parkinson ou la sclérose en plaques
      • Un cancer de la vessie ou de la prostate

    Qui peut être atteint par l’incontinence?

    L’incontinence chez les enfants

    Un enfant acquiert le contrôle de sa vessie penrant la journée à l’âge de trois ou quatre ans. Il arrive pour certains enfants que l’acquisition de ce contrôle de la vessie prenne plus de temps. Il arrive qu’un enfant ne puisse jamais contrôler sa vessie et qu’il soit incontinent pour le reste de sa vie.

    En savoir plus sur l’incontinence chez les enfants

    L’incontinence chez les personnes âgées

    L’incontinence devient plus répandue chez les personnes âgées.

    Attention, ne pensez que l’incontinence est le résultat inévitable du vieillissement et que rien ne peut être fait pour y faire face.

    La ménopause chez la femme,  les problèmes de prostate chez l’homme et certains troubles cognitifs tel que la démence ont un risque beaucoup plus élevé d’être touchés par l’incontinence. L’incontinence fonctionnelle est plus présente chez la personne âgée en conséquence de la perte d’autonomie, la perte de la vue ou la prise de certains médicaments.

    L’incontinence chez l’homme

    Elle apparait  le plus souvent après 65 ans. Il arrive que des hommes plus jeunes soient également être touchés par l’incontinence. En vieillissant, la prostate de l’hmme grossit. Une prostate hypertrophiée fait pression sur la vessie et ceci proque des troubles d’incontinence.

    En savoir plus sur l’incontinence chez l’homme

    L’incontinence chez la femme

    Les femmes sont plus souvent touchées par l’incontinence que les hommes. Cette différence diminue avec lavancéedans l’âge. Pour la femme, le risque d’incontinence est plus important après la grossesse et au moment de la ménopause.

    Impact sur la qualité de vie

    L’incontinence peut conduire à des complications dermatologiques, telles que des irritations, des ulcérations, ainsi qu’à un impact psychologique majeur.

    Prise en charge médicale

     

    Un bilan urodynamique peut être nécessaire pour évaluer précisément le type et la cause de l’incontinence. Les interventions varient de la kinésithérapie périnéale, des médicaments anticholinergiques à des interventions chirurgicales plus complexes.

    On peut traiter ou améliorer le bien-être du patient dans les différents types d’incontinence.

    Sachez que l’incontinence peut dans certains cas être la conséquence de troubles neurologiques. Parlez-en avec votre médecin et éventuellement consultez un neurologue.

    Les options de traitement contre l’incontinence

    Il existe de nombreux traitements efficaces contre l’incontinence dépendant des mécanismes en cause.

    Les traitements principaux sont :

    • rééducation et biofeedback : lorsque l’incontinence est liée à l’effort, une rééducation est généralement très utile (renforcement du plancher pelvien parexemple).
    • Traitement médicamenteux : si l’incontinence est liée à une hyperactivité de la vessie.
    • La chirurgie : pour restaurer la fonction des sphincters artificiellement.
    • Les traitements naturels
    • Le sondage urinaires
    • Les poches et supports pour stomie
    • Utilisation de couches et de protections jetables

    • Une modification du mode de vie permet une amélioration des symptômes etaméliore la gestion des troubles de la continence au quotidien. Une bonne hydratation, avoir une activité physique et maintenir un poids de forme sont la base deces améliorations.
    • Une consultation médicale avec un professionnel de santé ou un spécialiste peut aider à identifier les causes et le traitement de l’incontinence.

    En savoir plus sur les différents types d’incontinence

    Les protections jetables pour l’incontinence

    Littoral Santé :

    L’Excellence en matière de solutions pour l’Incontinence

    LITTORAL SANTÉ vous propose différentes solutions et produits pour palier à vote incontinence et améliorer votre confort.

    Nos fournisseurs ont été sélectionner selon des critères très précis :

    • Une haute qualité de fabrication
    • Une démarche environementale réelle
    • Un tarif « raisonnable et résonné »
    • Des produits répondant aux attentes de nos clients

    Les problèmes d’incontinence doivent être résolus avec des produits aussi petits que possible et aussi larges que nécessaire pour s’adapter aux besoins et aux morphologies de tous nos patients et clients.

    LITTORAL Santé est toujours à votre disposition pour vous aider à gérer l’incontinence au quotidien :

    • Changes complets : Idéaux pour une incontinence sévère
    • Changes avec ceintures : Facilitent le changement pour les patients à mobilité réduite
    • Culottes absorbantes : Conçues pour une incontinence modérée tout en ressemblant à des sous-vêtements normaux
    • Protections anatomiques : Idéales pour des fuites légères, elles s’adaptent à l’anatomie de chacun
    • Slips filet : Garantissent un maintien optimal des protections.
    • Alèses : Prévues pour protéger la literie ou les sièges.

    Pour plus de détails sur ces protections, explorez les sections dédiées de notre site.

    Chez Littoral Santé, nous comprenons à quel point il est essentiel de trouver des solutions d’incontinence fiables et dignes de confiance.

    C’est pourquoi nous nous sommes engagés à offrir des produits de la plus haute qualité, en nous associant avec des marques réputées telles que SENI et ABENA-FRANTEX.